Johnny Cash

Bootleg Vol. IV: The Soul Of Truth. Un bootleg basé sur la foi !

Le 80ème anniversaire de Johnny Cash va être célébré au travers de plusieurs sorties, dont voici la première : JOHNNY CASH – BOOTLEG VOL. IV : THE SOUL OF TRUTH basé sur ses chansons de « foi »,  enregistrées dans les années 70 et 80. 2-CD, réunissant 51 titres dont certains inédits, tous issus d’enregistrements studio réalisés à …

mercredi 08 février 2012
cash

Le 80ème anniversaire de Johnny Cash va être célébré au travers de plusieurs sorties, dont voici la première :

JOHNNY CASH – BOOTLEG VOL. IV : THE SOUL OF TRUTH

basé sur ses chansons de « foi »,  enregistrées dans les années 70 et 80.

2-CD, réunissant 51 titres dont certains inédits, tous issus d’enregistrements studio réalisés à Nashville et dans la maison de Johnny Cash à Hendersonville, Tennesse.

Inclus, les 20 chansons de A BELIEVER SINGS THE TRUTH, ainsi que :

• 5 prises alternatives des sessions de A Believer Sings The Truth

• 12 titres inédits enregistrés en 1975

• 10 titres de l’album Gospel Singer, (indisponible depuis longtemps) enregistrés en 1982, ainsi que  4 prises alternatives inédites

Duos et collaborations avec June Carter Cash, Rosanne Cash, Cindy Cash,

Anita Carter, Helen Carter, Rodney Crowell, Jessi Colter, et bien d’autres.

Sortie le 3 avril

L’artiste international Johnny Cash, aurait eu 80 ans le 26 février 2012. Pour célébrer la carrière de Johnny Cash, Legacy Recordings va sortir tout au long de l’année, de nombreux projets qui seront annoncés dans les semaines à venir.

Le premier de la série sera le BOOTLEG VOL. IV: THE SOUL OF TRUTH, une édition 2 CD composée de 51 titres réunissant des enregistrements Gospel et spirituels (dont certains inédits), réalisés dans les années 70 et 80. Les chansons sont des hymnes traditionnels et des chansons folk, ainsi que des compostions originales de Cash et d’autres compositeurs. Ces enregistrements datent de la période durant laquelle il avait remis sa vie sur des rails, comme en témoigne « His excitement for his faith » (Son excitation pour sa foi »), souligné dans les notes écrites par son fils, John Carter Cash.

BOOTLEG VOL. IV: THE SOUL OF TRUTH sera disponible sous forme CD ainsi qu’en téléchargement légal à partir du 3 avril, chez Columbia/Legacy, une division Sony Music Entertainment.

Le large catalogue d’albums de Johnny Cash, réalisés sous le label Columbia Records, chez qui il enregistra de 1958 à 1983, est riche d’albums sur la foi, du classique Hymns By Johnny Cash de 1959 et Hymns From the Heart de 1962 à ses projets conceptuels largement encensés tel que The Holy Land en 1968 ou The Gospel Road, 1973 et bien d’autres encore. La chronologie du BOOTLEG VOL. IV nous fait avancer dans le temps, allant de titres pris aux Studios Columbia de Nashville et dans sa propre maison à Hendersonville, Tennessee.

Les morceaux ont été enregistrés pendant qu’il était sous contrat chez Columbia mais ils ne sont pas sortis à cette époque. Gregg Geller, qui a réalisé la compilation explique que «les vingt premiers morceaux du premier disque, tirés de l’album  A Believer Sings The Truth enregistré à l’origine pour le petit label Cachet Records en 1979, sont le point d’orgue du premier disque»  La moitié de ces morceaux ont été réédités en 1982 dans la boutique CBS du label gospel Priority Records – ni les originaux, ni les rééditions ne furent largement distribuées. Sur les cinq autres enregistrements de 1979 présents sur le premier disque, quatre passèrent assez inaperçu  sur l’album «I Believe» produit par Arrival Records en 1984. Le 5ème morceau est Truth, déjà cité précédemment.

Geller explique que ce morceau est une référence à une chanson qui ne serait pas sortie et qui aurait été tiré d’un poème que Muhammad Ali aurait écrit et présenté à Cash. Cash l’aurait enregistré mais le morceau ne serait jamais sorti. Il semble finalement que le poème ait été écrit par le leader Sufi, Hazrat Inayat Khan. L’un des vers de ce poème donne d’ailleurs son nom à cette collection « The soul of truth is God »

L’histoire de ces morceaux, qui ont semblé si difficile à sortir sur BOOTLEG VOL. IV, attise l’attirance qu’ont les fans pour Cash dans le monde. Le second disque s’ouvre sur douze morceaux enregistrés en 1975 qui auraient dû former un LP qui n’est jamais sorti. (Deux de ces morceaux sont tout de même sorti sur des compilations ces cinq dernières années). Le second disque continue ensuite avec dix morceaux dont un LP rare et apprécié par les fans de Cash « Johnny Cash – Gospel Singer » enregistré en 1983 pour le label CBS Gospel chez Priority Records. Les quatre derniers morceaux sont des enregistrements inédits issus de ces mêmes sessions.

Une fois que la généalogie du titre est mise en évidence, la musique se révèle pour ce qu’elle est : le gospel et les fondations spirituelles de la vie de Johnny Cash. Le texte de John Carter inclus dans le livret le met en évidence : le gospel était une partie intégrante de la vie de son père aussi loin que ses souvenirs remontent. Que ce soit pendant le travail de la famille dans les champs de la ferme de Dyess, Arkansas, ou quand il écoutait la radio Sears-Roebuck Silverstone tard un vendredi ou un samedi soir, ou bien encore en chantant tous ensemble un dimanche matin à l’église Baptiste de Dyess, le gospel était l’alpha et l’oméga de la vie de Johnny Cash.

“Johnny R Cash avait fait de la musique les fondations sur lesquelles il avait fondé son existence. Avec les chansons de gospel virent la foi, et avec la foi, une force et une constance qui ne peuvent être contestées », écrit John Carter. « si vous étiez convaincus de l’honnêteté de mon père, c’était parce qu’il était confiant sur son but, et son but était défini par la musique gospel. Bien qu’il ait chanté bien des genres de musique dans sa vie, il n’était jamais aussi authentique que quand il chantait des chansons de foi ».

A travers tous les hauts et les bas de sa carrière sur disque, aussi bien sur Sun que Columbia, Johnny Cash persista à maintenir ses racines gospel sous les projecteurs. Les amis et la famille le rejoignaient souvent dans ce domaine, ainsi qu’on peut le constater tout au long de Bootleg IV, comme quand il chante avec June Carter (“He’s Alive,” Sister Rosetta Tharpe’s “This Train Is Bound For Glory,” “Far Side Banks Of Jordan”) , Rosanne Cash (“When He Comes”), Cindy Cash (“Lay Me Down In Dixie”), Anita Carter (“Over The Next Hill (We’ll Be Home)”), Helen Carter (sur le titre de la Carter Family “Way Worn Traveler”), Rodney Crowell (“You’ll Get Yours And I’ll Get Mine,” le titre de la Gaither Family “He Touched Me”), Jessi Colter (“The Old Rugged Cross”), et bien d’autres dans cette collection de titres.

Les compositeurs comprennent Billy Joe Shaver (“I’m Just An Old Chunk Of Coal”), Sister Rosetta Tharpe (“Strange Things Happening Every Day”), Bill Monroe (“You’re Drifting Away”), Dorothy Love Coates (“That’s Enough”), Marijohn Wilkin (“Back In The Fold”), Mark Germino (“God Ain’t No Stained Glass Window”), et Rodney Crowell (“Wildwood In The Pines”), qui partagent l’affiche avec Cash lui meme, dont on compte 19 compositions sur les 51 titres.

“Au coeur même de sa foi était le gospel” conclut John Carter dans son texte « je vous invite à découvrir l’homme Johnny R Cash comme je l’ai connu. Vous l’entendrez dans ces enregistrements précieux. Ecoutez attentivement : l’Esprit, le Foi, le Gospel: la source primale de sa vision »

BOOTLEG VOL. IV: THE SOUL OF TRUTH de JOHNNY CASH

CD1Selections:

1. Wings In The Morning

2. Gospel Boogie (A Wonderful Time Up There)

3. Over The Next Hill (We’ll Be Home) (with Anita Carter)

4. He’s Alive (with June Carter Cash)

5. I’ve Got Jesus In My Soul

6. When He Comes (with Rosanne Cash)

7. I Was There When It Happened (with Marshall Grant)

8. I’m A New Born Man

9. Strange Things Happening Every Day

10. Children Go Where I Send Thee

11. I’m Just An Old Chunk Of Coal

12. Lay Me Down In Dixie (with Cindy Cash)

13. Don’t Take Everybody To Be Your Friend

14. You’ll Get Yours And I’ll Get Mine (with Rodney Crowell)

15. Oh Come, Angel Band

16. This Train Is Bound For Glory (with June Carter Cash)

17. I’m Gonna Try To Be That Way (with Jan Howard)

18. What On Earth Will You Do (For Heaven’s Sake)

19. That’s Enough

20. The Greatest Cowboy Of Them All (with Jack Routh)

21. Didn’t It Rain

22. He Touched Me (with Rodney Crowell)

23. Way Worn Traveler (with Helen Carter)

24. I’ll Have A New Life (with June Carter Cash)

25. Truth (inédit).  (tous les titres enregistrés en janvier 1979 l’ont été à Nashville  àl’xception des chansons 7,11,18 enregistrées en mai 1979, à Hendersonville, TN.)

Notes:

Le CD1 a été produit par Jack Clement et Jack Routh.

CD2 – Selections:

1. Back In The Fold

2. Look Unto The East

3. I Was There When It Happened

4. Sanctified

5. Would You Recognize Jesus

6. That’s Just Like Jesus

7. What On Earth Will You Do (For Heaven’s Sake)

8. Keep Me From Blowing Away

9. Don’t Give Up On Me

10. Over The Next Hill (We’ll Be Home)

11. Far Side Banks Of Jordan (duet with June Carter Cash)

12. Our Little Old Home Town

13. Belshazzar

14. My Children Walk In Truth

15. The Old Rugged Cross (duet with Jessi Colter)

16. One Of These Days I’m Gonna Sit Down And Talk To Paul

17. God Ain’t No Stained Glass Window

18. Half A Mile A Day

19. Another Wide River To Cross

20. You’re Drifting Away

21. Believe In Him

22. Over There

23. Gospel Road

24. What Is Man

25. Wildwood In The Pines

26. Never Grow Old (Les titres 1-12 ont été enregistrés en octobre, décembre 1975, à Hendersonville, TN; chansons 13-26 ont été enregistrées en mai, août, septembre, octobre et décembre 1982 à Nashville)

Notes:

Le CD2 a été produit par Charlie Bragg (titres 1-12 ) et Marty Stuart (titres 13-26).