Elvis Presley

Elvis At Stax – Édition Deluxe

Édition deluxe commémorant le 40ème anniversaire des sessions d’enregistrement historiques

mardi 06 août 2013

Édition deluxe commémorant le 40ème anniversaire des sessions d’enregistrement historiques

de Memphis en juillet et décembre 1973

Coffret Deluxe 3CD qui réunit pour la première fois 28 masters et 27 rushs mythiques !

 

Les derniers enregistrements majeurs de la carrière d’Elvis Presley sont enfin réunis dans un coffret complet « ELVIS AT STAX : édition deluxe ». Ce coffret deluxe 3CD, commémorant le 40ème anniversaire de la douzaine de nuits passées par Elvis aux studios d’enregistrement Stax dans la ville de Memphis en juillet et décembre 1973, sera disponible partout le 6 août 2013. Le coffret sera dans les bacs dix jours avant l’anniversaire de la mort du King survenue le 16 août 1977.

 

« ELVIS AT STAX : édition deluxe » grouille d’énergie et de dynamisme. Pour preuve, les six singles consécutifs issus des Stax sessions à avoir intégré ou flirté avec le Top 40 américain entre 1973 et 1975. En réalité, ces singles qui résonnent encore aujourd’hui ont même rivalisé avec certaines des meilleures séries réalisées par Presley dans les charts la décennie précédente :

Raised On Rock avec For Ol’ Time Sake en face B (41ème au Billboard Hot 100, 42ème au classement country) ;
I’ve Got A Thing About You Baby avec Take Good Care Of Her en face B (39ème au Hot 100,
4ème au classement country) ;
Promised Land avec It’s Midnight en face B (14ème au Hot 100, 9ème au classement country) ;
If You Talk In Your Sleep avec Help Me en face B (17ème au Hot 100, 6ème au classement country) ;
My Boy avec Thinking About You en face B (20ème au Hot 100, 14ème au classement country) ;
Mr.Songman face B de T-R-O-U-B-L-E (35ème au Hot 100, 11ème au classement country).

 

I Got A Feelin’ In My Body a été réédité en tant que single posthume par RCA Records en 1979.

La portée historique de l’œuvre de Presley enregistrée au Stax est reconnue par des experts musicaux tels que Peter Guralnick, auteur des biographies Last Train to Memphis: The Rise of Elvis Presley (1994) et Careless Love: The Unmaking of Elvis Presley (1999), ou le producteur Ernst Mikael Jørgensen, directeur respecté du catalogue RCA d’Elvis depuis plus de vingt ans et auteur du guide essentiel et incroyablement documenté Elvis Presley: A Life In Music (St. Martin’s Press, 1998).

Jørgensen était depuis longtemps soucieux de rendre justice aux Stax Sessions qui n’avaient jusqu’à présent jamais été reconnues par RCA, le label de l’artiste, comme un tout unifié. Au lieu de cela, comme la plupart des enregistrements studio de Presley au cours de la deuxième décennie de sa carrière, les morceaux ont été dispersés sur différents albums et mélangés avec d’autres enregistrements effectués à Nashville et Hollywood. On retrouve le vrac des enregistrements de Stax sur Raised On Rock/For Ol’ Times Sake (1973), Good Times (1974) et Promised Land (1975). Pour ELVIS AT STAX, de nombreux rushs sont issus de l’époque des rééditions CD de ces trois albums chez Follow That Dream (FTD) Records, le propre label de Jørgensen et de son co-directeur Roger Semon. ELVIS AT STAX a été produit par Jørgensen, Semon et Rob Santos de la direction artistique de Legacy Recordings.

 

Autre défenseur de la cause d’ELVIS AT STAX : Robert Gordon, journaliste basé à Memphis et lui aussi historien de la musique et fan du King, qui a rédigé pour la pochette du coffret un texte détaillé sur les sessions jour par jour (ou plutôt nuit par nuit en l’occurrence). Auparavant, Gordon avait déjà coécrit, en compagnie de sa femme Tara McAdams (auteure de The Elvis Handbook,2004), le texte pour la pochette de From Elvis In Memphis. En plus de biographies majeures de Muddy Waters et Jerry Lee Lewis, Gordon est l’auteur de deux importants travaux sur Elvis Presley : The King on the Road: Elvis Live on Tour 1954 to 1977 (St. Martin’s, 1996) et The Elvis Treasures (Random House, 2002). Il a également rédigé deux livres sur la scène musicale de Memphis : It Came from Memphis (Faber & Faber, 1995, avec une préface signée Peter Guralnick), encensé par la critique, et Respect Yourself: Stax Records and the Soul Explosion (Bloomsbury USA, à paraître en novembre 2013).

 

Après 12 années loin de la scène et 27 films tournés à Hollywood, Elvis signe son grand retour avec une longue tournée en 1972. Son premier concert à New York est alors le symbole d’un tournant décisif dans sa carrière. Celui-ci a été commémoré en 2012 avec le coffret 2CD+DVD Prince From Another Planet : Elvis As Recorded Live At Madison Square Garden / 40th Anniversary Edition, qui nous permet de revivre ce show mythique du 10 juin 1972. La recherche par son célèbre manager, le Colonel Tom Parker, d’un événement colossal afin que la tournée du King marque profondément les esprits, mène au concert du 14 janvier 1973 à l’International Center Arena d’Honolulu, à Hawaï, retransmis en direct à travers le monde et vu par plus par plus d’un milliard de personnes. Cette entreprise titanesque a elle aussi été récemment commémorée avec un double album, Aloha From Hawaii: Legacy Edition, sorti en mars de cette année.

Elvis souhaitait un nouveau départ, un nouveau contrôle sur sa carrière et une nouvelle maison d’édition. Les temps forts de la période 72-73 l’ont ainsi conduit lui et le Colonel Parker à accepter l’offre de 5,4 millions de dollars de la part de RCA pour un transfert immédiat de l’intégralité de son back catalogue. Mais le contrat avec RCA impliquait également qu’il retourne en studios pour livrer 24 nouveaux enregistrements, à savoir deux nouveaux singles (soit quatre titres), un nouvel album pop (dix titres) et un nouvel album gospel (dix titres également).

Quatre ans plus tôt, en 1969, Presley enregistrait à Memphis pour la première fois en 13 ans. Avec ces magnifiques sessions réalisées aux Chips Moman’s American Studios, il effectuait un retour triomphant puisque dans la foulée, chaque single allait devenir un tube. Avec In the Ghetto (numéro 3), Suspicious Minds (numéro 1), Don’t Cry Daddy (numéro 6) et Kentucky Rain (numéro 16), il signait sa dernière série de tubes de si haute volée. Mais en 1973, American Studios avait fermé boutique et la plupart des musiciens avaient quitté Memphis pour Nashville. Cependant, les studios Stax, qui avaient servi de tremplin à des grands tels que Otis Redding, Wilson Pickett, Sam & Dave, Booker T. and The MGs, et Isaac Hayes se portaient toujours bien au 926 E. McLemore Avenue. Pour la petite histoire, Isaac Hayes a renoncé à ses créneaux d’enregistrement pour arranger Presley et ironiquement, en 1975, soit moins de deux ans plus tard, les bureaux de Stax fermaient à leur tour.

Presley a passé 12 jours à Stax en 1973 (du 21 au 25 juillet et du 10 au 16 décembre) et les montagnes russes de ces sessions d’enregistrement sont méticuleusement détaillées dans le texte signé Robert Gordon pour la pochette. ELVIS AT STAX ordonne soigneusement le résultat.

 

Disque 1 :  The Rhythm and Blues and Country Sessions – Les Rushs : 17 titres
Disque 2 : Partie 1 – The Pop Sessions – Les Rushs : 10 titres
Disque 2 : Partie 2 – The July 1973 Masters 4 singles et 6 titres album
Disque 3 :  The December 1973 Masters : 7 singles et 11 titres album

 

ELVIS AT STAX : ÉDITION DELUXE d’ELVIS PRESLEY

Disque 1 :  The Rhythm and Blues and Country Sessions – Les Rushs :

1. I Got A Feelin’ In My Body – prise 1 (I)
2. Find Out What’s Happening – prises 8-7 (B)
3. Promised Land – prise 4 (I)
4. For Ol’ Times Sake – prise 4 (I)
5. I’ve Got A Thing About You, Babe – prise 14 (I)
6. It’s Midnight – prise 7 (F)
7. If You Talk In Your Sleep – prise 5 (J)
8. Loving Arms – prise 2 (I)
9. You Asked Me To – prise 3A (F)
10.Good Time Charlie’s Got The Blues – prise 8 (I)
11.Talk About The Good Times – prise 3 (I)
12.There’s A Honky Tonk Angel – prise 1 (I)
13.She Wears My Ring – prise 8 (I)
14.Three Corn Patches – prise 14 (I)
15.I Got A Feelin’ In My Body – prise 4 (J)
16.If You Don’t Come Back – prise 3 (I)
17.Promised Land – prise 5 (H)


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Disque 2 :  Partie 1 – The Pop Sessions – Les Rushs :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1. Mr. Songman – prise 2 (F)
2. Your Love’s Been A Long time Coming – prise 4 (I)
3. Spanish Eyes – prise 2 (I)
4. Take Good Care Of Her – prises 1,2,3 (D)
5. It’s Diff’rent Now (unfinished recording) (G)
6. Thinking About You – prise 4 (I)
7. My Boy – prise 1 (D)
8. Girl Of Mine – prise 9 (I)
9. Love Song Of The Year – prise 1 (F)
10. If That Isn’t Love – prise 1 (I)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partie 2 – The July 1973 Masters :

 

 

 

 

 

 

 

 

11. Raised On Rock (Hot 100 #41, country #42) (A)
12. For Ol’ Time Sake (classements identiques au titre 11) (A)
13. I’ve Got A Thing About You Baby (Hot 100 #39, country #4) (C)
14. Take Good Care Of Her (classements identiques au titre 13) (C)
15. If You Don’t Come Back (A)
16. Three Corn Patches (A)
17. Girl Of Mine (A)
18. Just A Little Bit (A)
19. Find Out What’s Happening (A)
20. Sweet Angeline (A) .

Disque 3 :  The December 1973 Masters :

1. Promised Land (Hot 100 #14, country #9) (E)
2. It’s Midnight (classements identiques au titre 1) (E)
3. If You Talk In Your Sleep (Hot 100 #17, country #6) (E)
4. Help Me (classements identiques au titre 3) (E)
5. My Boy (Hot 100 #20, country #14) (C)
6. Thinking About You (classements identiques au titre 5) (E)
7. Mr. Songman (Hot 100 #35, country #11) (E)
8. I Got A Feelin’ In My Body (C)
9. Loving Arms (C)
10. Good Time Charlie’s Got The Blues (C)
11. You Asked Me To (E)
12. There’s A Honky Tonk Angel (Who Will Take Me Back In) (E)
13. Talk About The Good Times (C)
14. She Wears My Ring (C)
15. Your Love’s Been A Long Time Coming (E)
16. Love Song Of The Year (E)
17. Spanish Eyes (C)
18. If That Isn’t Love (C)

Légende des sources de l’album :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A – extrait de l’album vinyle Raised On Rock/For Ol’ Times Sake(sorti en octobre 1973)
B – extrait du CD Raised on Rock (sorti en juillet 2007)
C – extrait de l’album vinyle Good Times (sorti en mars 1974)
D – extrait du CD Good Times (sorti en décembre 2012)
E – extrait de l’album vinyle Promised Land (sorti en janvier 1975)
F – extrait du CD Promised Land (sorti en décembre 2011)
G – extrait du coffret 5CD Walk a Mile in My Shoes – The Essential ’70s Masters (sorti en octobre 1995)
H – extrait du coffret 4CD Platinum – A Life In Music (sorti en juillet 1997)
I – extrait du CD Rhythm and Country (sorti en août 1998)
J – extrait du coffret 4CD Today, Tomorrow and Forever (sorti en juin 2002)