Skip to content
Back to archive

Actu Legacy

Les Satellites « Rétro Fusées » (1987-1994, la compilation) Sortie le 12 juin sur Legacy Recordings

Les Satellites se reforment pour une « saison 2 » ! Une nouvelle mouture menée par Polo et Jef, ont déjà donné quelques concerts incendiaires dont l’élan a été temporairement freiné par le Covid . Avec la sortie de cette superbe compilation, force est de constater que l’énergie communicative des Satellites nous avait manqué ! Pour ceux qui seraient …

lundi 25 mai 2020
4 (1)

Les Satellites se reforment pour une « saison 2 » !

Une nouvelle mouture menée par Polo et Jef, ont déjà donné quelques concerts incendiaires dont l’élan a été temporairement freiné par le Covid . Avec la sortie de cette superbe compilation, force est de constater que l’énergie communicative des Satellites nous avait manqué !

Pour ceux qui seraient intéressés : Polo (chanteur, principal auteur-compositeur) et Jef (trombone, membre fondateur) sont disponibles pour vous raconter la grande histoire des Satellites, l’épopée de la vague « rock alternatif » qui fut un vrai phénomène en France à la fin des 80’s et début 90’s, et leurs projets pour Les Satellites saison 2.

Les Satellites « Rétro Fusées » (1987-1994, la compilation)   Sortie le 12 juin sur Legacy Recordings
Les Satellites « Rétro Fusées » (1987-1994, la compilation)   Sortie le 12 juin sur Legacy Recordings
Les Satellites « Rétro Fusées » (1987-1994, la compilation)   Sortie le 12 juin sur Legacy Recordings

Flash back :

1985, planète Terre… Tandis qu’on vient de retrouver l’épave du Titanic et que Michaël Gorbatchev accède au pouvoir en Union Soviétique, sept jeunes français de la ville de Versailles et de ses environs s’apprêtent à fonder le groupe Les Satellites.

La formation, née du hasard des rencontres et des amitiés « à prise rapide » de la jeunesse, est celle, plutôt classique, d’un groupe de punk-rock à deux guitares, musique. Mais voilà, elle possède deux cuivres, et il va falloir en faire quelque chose. Ca tombe bien, car Polo, le chanteur, ne jure que par Otis Redding et les compiles Stax. C’est aussi l ‘époque du revival Ska, avec Madness et les Specials qu’on entend partout, mais également du premier Dexys Midnight Runners, un album qui va leur montrer le « mode d’emploi » pour saupoudrer leur punk rock – dans l’air du temps – d’une touche de rythm’n blues cuivré et haut en couleurs donnant au groupe sa saveur et sa particularité.

Le groupe se fait assez rapidement remarquer dans les bars rocks et les squatts « keupons »…assez pour être programmé dans quelques festivals ornés des têtes d’affiches du moment : Les Wampas, Béruriers Noirs, Ludwig Von 88, les Garçons Bouchers, Parabellum, Hot Pants (le premier groupe de Manu Chao),  les Washington dead catsles Nonnes Troppo, les Chihuahuas, Nuclear Device etc… « Les Satellites signent chez Bondage Productions, et entrent donc dans la cour des grands.

Leur premier album, Du grouve et des souris, est enregistré à Paris en sept jours au studio WW du « quai de la gare ». Sa pochette est ornée du célèbre logo dessiné par JC Menu. 

Les Satellites, enfants banlieusards issus de la classe moyenne et passionnés obsessionnels de musique, n’ont jamais été politisés, ou du moins radicalisés à l’instar d’autres groupes du label Bondage comme les Brigades, Nuclear Device ou les Beruriers Noirs, et d’aucuns commencent à le leur reprocher. C’est en réaction à cela que, frondeurs, ils appellent leur second album Riches et célèbres et se font photographier par Masto, saxophoniste des Bérus non dénué d’humour, dans une piscine digne de l’oncle Picsou remplie de billets de banque.

En 1990 les Satellites quittent le label Bondage avec leur bénédiction pour signer chez SONY MUSIC et enregistrer l’album Pied Orange. Pour les puristes, ce changement est vécu comme une trahison. Pour le groupe, c’est une évolution naturelle qui leur permet d’aller de plus que jamais l’avant.

En 1993, l’album 4 nécessite beaucoup de travail préparatoire et de nombreuses maquettes. Les chansons sont plus construites, le son plus gros, et les paroles plus travaillées. Au sein de groupe, les influences se diversifient, les envies artistiques divergent, les enfants naissent et les vies de chacun deviennent plus compliquées. Les rapports professionnels et affectifs se confondent, la période a changé et il est temps d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte.. Il y aura encore une belle tournée 4 avant que les Satellites ne mette fin à leur formation en 1994.

Au-delà de la sélection de titres de la compilation, magnifiquement conçue et dessinée par le fidèle JC Menu, le bilan de cette belle aventure cosmique restera huit années de concerts et de tournées d’un groupe en orbite quasi perpétuelle. Les Satellites laissent dans leur sillage une part de l’esprit du rock alternatif de cette époque, qui a métamorphosé et émancipé la morosité ambiante de la scène rock française, en apportant à ce mouvement multiforme leur hédonisme, leur liberté de ton et leur énergie joyeuse. Que ces RÉTRO FUSÉES en témoignent…

Play it loud !

Les Satellites – « Rétro Fusées » (1987-1994, la compilation)

CD1 et Vinyle :

  • Les voisins du dessus
  • Renards 3
  • Les Américains
  • Le nez à la place de la bouche
  • Riches et célèbres
  • Les situations claires
  • Minie Moog
  • Les petites voitures
  • Voyage au long cours
  • Show Biz Party
  • Rice Cooker
  • Maman est une heroine
  • J’aime
  • Les éléphants d’Inde
  • Protegez les bebes
  • La basse l’a rendu fou
  • Les idées faciles d’accès
  • Renards (2)

CD2 : Rare tracks 

  • Rice Cooker -Version Single
  • Balfimi       
  • Renard IV -Demo
  • Yaourt saucisson revolution         
  • J’aime – Demo
  • Jingle 3
  • Un attentat -Demo
  • Le nez à la place de la bouche -Live
  • La basse l’a rendu fou- Live
  • Shiliba et ses frères -Live
  • Showbiz Party- Live
  • Melon Hat- Live
  • Riches et célèbre -Megamix

Liens utiles :

Précommandes : https://legacyfrance.lnk.to/retro

Facebook Les Satellites Saison 2 : https://www.facebook.com/lasaison2

Facebook Legacy : https://www.facebook.com/legacyfrance/