George Michael

Listen Without Prejudice Vol.1 fête ses 25 ans

Le 3 septembre 1990 sortait l’un des plus grands albums de l’histoire de la pop, Listen Without Prejudice Vol.1 de George Michael. 25 ans plus tard, Listen Without Prejudice Vol.1 continue à briller et émerveiller.

mercredi 02 septembre 2015

En 1987, Faith avait fait de George une superstar mondiale, atteignant des ventes de plus de 25 millions d’exemplaires, se voyant décerner un grand nombre de récompenses et finalement en comptant 4 singles classés N°1 aux USA.

Trois ans plus tard, quand George devenu une des plus grandes stars de la musique pop annonça la sortie imminente de la suite de Faith, l’attente était à son comble. Mais quand l’artiste annonça au monde qu’il ne ferait pas la promotion de l’album, n’apparaitrait pas sur sa pochette ni dans les vidéos, son label et les critiques furent pris de cours alors que ses légions de fans étaient tout simplement enthousiasmées qu’il revienne enfin à la musique.

Freedom ’90 était le troisième single extrait de l’album et son clip fut une révolution. Aujourd’hui encore perçu comme un des plus grands et séminaux vidéoclips, il attira un nouveau public vers George et son travail. L’artiste n’apparaissait pas lui-même dans le clip mais était présent sur le tournage. Dirigé par le futur nominé aux Oscars (2 fois) et gagnant d’un Golden Globe et d’un BAFTA, David Fincher, le clip montrait les mannequins Naomi Campbell, Linda Evangelista, Tatjana Patitz, Christy Turlington et Cindy Crawford mimer les paroles de la chanson. En haute rotation sur MTV, ces jeunes femmes dont les noms allaient devenir familiers de tous, furent instantanément transformées de « mannequins » en « super-models ».

Déployant le courage artistique dont il allait faire preuve tout au long de sa carrière, George était déterminé à ce que la musique de Listen Without Prejudice Vol.1 vive par elle-même plutôt que d’être incarnée par un artiste. La pochette était une photographie de 1940 du légendaire Arthur “Weegee” Fellig représentant une plage bondée de Coney Island.

Toujours désireux de repousser les limites et faire avancer son art, George avait fait succéder à Faith un superbe album qui comprenait les hits Freedom ’90, Praying For Time, Waiting For That Day, Heal The Pain et Cowboys and Angels, une version très émouvante au piano de la chanson de Stevie Wonder They Won’t Go When I Go et les compositions originales Something To Save, Mother’s Pride et Soul Free. Listen Without Prejudice Vol.1 est encore largement considéré comme le tout meilleur album Pop anglais.

La conviction de George fut légitimée: la musique se suffisait à elle-même et Listen Without Prejudice Vol.1 vendit par millions tout autour du monde gagnant le Brit Award du Meilleur Album. Il fut N°1 aux USA et atteignit des sommets dans le monde entier.

Album intemporel Listen Without Prejudice Vol .1 est régulièrement redécouvert par de nouvelles générations de fans de pop et la musique de George a influencé des pop stars actuelles comme Justin Timberlake, Beyoncé, Adele, Bruno Mars, Sam Smith et Marc Ronson. Ce joyau brille encore aujourd’hui plus que jamais.

Écouter l’album  sur Deezer et Spotify

GeorgeMichael.com/

Instagram

Facebook

Twitter

Twitter.com/GeorgeMOfficial